Les ODD, ou Objectifs de Développement Durable, sont 17 objectifs mondiaux définis par l’ONU et que 193 dirigeant.e.s de la planète se sont engagé.e.s à atteindre au cours des prochaines années (2015-2030). Pas moins de trois accomplissements ont été identifiés pour « transformer notre monde » :

  • mettre fin à l’extrême pauvreté et à la faim sous toutes leurs formes
  • protéger la planète et régler les problèmes dus au changement climatique
  • lutter contre les inégalités, l’injustice et garantir la prospérité pour tous
Objectif n°1 : Pas de pauvreté

Aujourd’hui encore, 783 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 1,9 dollar par jour, ce qui correspond à environ 10 % de la population mondiale. La majorité de ces personnes se trouvent en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

L’objectif est donc d’éliminer complètement la pauvreté dans le monde d’ici 2030. Cependant, la crise sanitaire de 2020 et ses retombées économiques ont eu de lourdes conséquences : la pauvreté mondiale pourrait augmenter, une première depuis les années 1990.

Objectif n°2 : Zéro faim

Cet objectif a pour but d’éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

Une personne sur neuf dans le monde souffre de la faim (près de 800 millions) et il est estimé que 2 milliards de personnes supplémentaires souffriront de malnutrition d’ici 2050. Il est nécessaire de modifier notre système agricole et alimentaire afin d’améliorer les capacités de production agricole et de réduire le gaspillage et ainsi permettre de satisfaire les besoins alimentaires futurs.

Objectif n°3 : Bonne santé et bien-être

L’objectif est de permettre à tou.te.s de vivre en bonne santé et de promouvoir le bien-être de tou.te.s à tous les âges. Il s’agit d’améliorer la santé infantile et maternelle, de mettre fin à l’épidémie du sida et d’éradiquer d’autres maladies infectieuses, d’améliorer la santé mentale et environnementale …

De nombreuses avancées ont été faites permettant ainsi d’augmenter l’espérance de vie et de réduire la mortalité infantile et maternelle. Mais il est encore nécessaire d’améliorer les systèmes de santé et leur accès afin de permettre à tou.te.s de profiter de leur droit fondamental qu’est l’accès à la santé.

La pandémie du Covid-19 a bouleversé l’économie mondiale et la vie de nombreuses personnes. Elle nous permet tout de même de nous préparer aux urgences sanitaires qui sont susceptibles d’arriver de plus en plus au cours du XXIème siècle.

Objectif n°4 : Education de qualité

En 2018, plus de 360 millions d’enfants et d’adolescents n’étaient pas scolarisés. L’accès à l’école primaire et secondaire reste encore difficile pour les femmes et les filles. Assurer l’accès de tou.te.s à une éducation de qualité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie sont indispensables pour atteindre les autres ODD, puisque l’éducation permet de réduire les inégalités sociales et entre les sexes ou d’échapper à la pauvreté. Elle permet aussi de favoriser la tolérance et l’instauration de sociétés plus pacifiques.

La crise sanitaire du Covid-19 a imposé la fermeture des écoles et obligé plus de 91 % des élèves du monde à rester chez eux. Cela a bouleversé leur apprentissage et leur vie et mis en péril les avancées déjà réalisées dans le domaine de l’éducation.

Objectif n°5 : Egalité entre les sexes

Puisqu’elles représentent la moitié de la population mondiale, il est indispensable d’autonomiser toutes les femmes et les filles et de parvenir à l’égalité entre les sexes.

Bien que des avancées aient été réalisées dans ce domaine, comme la réduction du mariage précoce de jeunes filles ou l’augmentation de leur scolarisation, les inégalités et les normes sociales discriminatoires restent largement présentes dans le monde. Les femmes ont encore un salaire inférieur à celui des hommes (24 % de moins en 2015), elles sont sous-représentées dans les prises de décisions politiques et économiques (23,7 % des parlements nationaux à travers le monde), et une femme sur cinq de 15 à 49 ans a déjà subi des violences physiques et/ou sexuelles au cours de sa vie.

Offrir aux femmes et aux filles un accès égalitaire à l’éducation, à la santé, à l’alimentation, à un emploi stable et décent, aux prises de décision politiques, ne sera que favorable à notre société et au développement économique, social et environnemental. 

Objectif n°6 : Eau propre et assainissement

Cet ODD vise à garantir l’accès de tou.te.s à une source d’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement. 3 personnes sur 10 n’ont pas accès à un service d’eau potable sûr et 6 personnes sur 10 n’ont pas accès à des installations sanitaires de base. Les problèmes d’assainissement de l’eau entraînent maladies et pollution de l’environnement.

Il est nécessaire de gérer cette ressource de manière durable afin de réduire le nombre de personnes n’y ayant pas accès, de mieux gérer la production alimentaire et énergétique, ainsi que de réduire les conflits transfrontaliers qui y sont liés.

Objectif n°7 : Energie propre et d’un prix abordable

Aujourd’hui dans le monde, l’énergie est de plus en plus accessible et durable. Cependant 13 % de la population mondiale n’a toujours pas accès à l’électricité moderne. Beaucoup dépendent encore du bois, du charbon ou des déchets animaux pour se chauffer.

Il est nécessaire d’améliorer l’accès à l’électricité et aux sources de combustible sûres et non polluantes pour cuisiner et se chauffer, et augmenter l’utilisation des énergies renouvelables. Un système énergétique permet le développement humain et économique en soutenant le commerce, la médecine, l’éducation, le transport, l’agriculture, la technologie, …

Objectif n°8 : Travail décent et croissance économique

Ce 8ème objectif vise à soutenir une croissance économique durable et inclusive et des emplois stables et bien rémunérés afin d’améliorer le niveau de vie de tou.te.s et d’éliminer la pauvreté. Il vise à éradiquer le travail indigne, l’exploitation infantile, à garantir l’emploi et des salaires égaux pour les femmes, les jeunes, les personnes handicapées.

La crise du Covid-19 a bouleversé l’économie mondiale, une récession aussi grave que celle de 2009 est prévue entraînant précarité et chômage. Selon l’OIT (Organisation Internationale du Travail), la moitié de la main-d’œuvre mondiale risque de perdre son moyen de subsistance.

Objectif n°9 : Industrie, innovation et infrastructure

Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation sont autant de leviers pour la croissance économique, la lutte contre le réchauffement climatique et le développement social.

De nombreux pays en développement manquent encore d’infrastructures de base, comme des routes, des outils de communication, l’électricité, l’eau … Les progrès technologiques entraînent un meilleur niveau de vie et sont aussi des solutions aux problèmes économiques et écologiques auxquels nous faisons face.

Objectif n°10 : Inégalités réduites

Cet ODD a pour but de réduire les inégalités, fondées sur le sexe, la religion, l’âge, le handicape, l’orientation sexuelle, la classe sociale, l’origine ethnique, … dans les pays et d’un pays à l’autre. Ces inégalités menacent le développement social et économique dans le monde. Il est par ailleurs indispensable d’inclure toutes les populations afin de parvenir à un développement durable.

Garantir l’égalité des chances passent par l’éradication de la pauvreté et la faim, par l’amélioration de l’accès à la santé, à l’éducation et au travail décent. Il faut aussi veiller à ce que les pays en développement soient mieux représentés dans les prises de décision à l’échelle mondiale.

Objectif n°11 : Villes et communautés durables

L’objectif est de faire en sorte que les villes soient ouvertes à tou.te.s, sûres, résilientes et durables. C’est-à-dire permettre une répartition homogène et accessible à tou.te.s des énergies et notamment des énergies renouvelables afin de diminuer l’écart des inégalités entre les pays pauvres et les pays développés. L’urbanisation des villes est un phénomène en expansion, ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur.

Objectif n°12 : Consommation et production responsables

L’objectif est de permettre une consommation et une production plus responsable sans impacter l’environnement.

La consommation et la production actuelles utilisent les ressources naturelles de la planète et, en continuant de cette manière, elles auront des effets destructeurs. Il faut savoir que les progrès économiques et sociaux accomplis au siècle précédent ont provoqué une dégradation de l’environnement qui menace les systèmes dont nous dépendons pour notre futur développement, notre propre survie. Il faut donc agir avant que ces ressources s’épuisent et permettre aux pays les plus pauvres l’accès aux savoirs et techniques des énergies vertes.

Objectif n°13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

Le réchauffement climatique est un phénomène de plus en plus préoccupant. Les températures ne cessent d’augmenter, provoquant fonte des glaces, augmentation du niveau des océans, sécheresses, les phénomènes météorologiques deviennent plus violents, … 

Comment cela se fait-il ? La cause principale est l’émission des gaz à effet de serre (GES). En effet, du fait de nos modes de production et de consommation, les GES sont beaucoup émis et détruisent la couche d’ozone qui nous protège des rayons du soleil dangereux.

Des accords entre plusieurs pays ont été mis en places, par exemple l’accord de Paris, adopté en 2015 qui vise à maintenir l’augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2 °C et aussi à affermir la capacité des pays à répondre aux conséquences des changements climatiques grâce à la mise en place de flux financiers adéquats, d’une nouvelle architecture technologique et d’un cadre amélioré de renforcement des capacités.

Objectif n°14 : Vie aquatique

L’océan est à la base des phénomènes mondiaux qui rendent notre planète habitable. L’eau de pluie, l’eau potable, les conditions météorologiques, le climat, les côtes, une grande partie de nos aliments et même l’oxygène de l’air que nous respirons, tous sont fournis et régulés par les océans. 

A présent les eaux côtières se détériorent continuellement à cause de la pollution, et l’acidification des océans a un effet de confrontation sur le fonctionnement des écosystèmes et de la biodiversité. Le but est donc de permettre une gestion prudente de cette ressource. Comment ? Les aires marines doivent être protégées, gérées efficacement et dotées de ressources suffisantes. De même, des réglementations doivent être mises en place pour réduire la surpêche, la pollution marine et l’acidification des océans.

Objectif n°15 : Vie terrestre

L’objectif est de protéger la nature, indispensable à notre survie. Elle nous fournit de l’oxygène, régule nos conditions météorologiques, pollinise nos cultures, produit de quoi nous nourrir et nous vêtir. Pourtant celle-ci est menacée par l’activité humaine et le réchauffement climatique. La faune et la flore se voient  replier dans des espaces de plus en plus restreints. La déforestation et la désertification sont des phénomènes qui s’accentuent avec le temps.

Conséquences : répercussions négatives sur la vie et les moyens de subsistance de millions de personnes, maladies … Le but ici est de pousser à investir dans la restauration des sols afin d’améliorer les moyens de subsistance, de réduire les vulnérabilités et de réduire les risques pour l’économie.

Objectif n°16 : Paix, justice et institutions efficaces

Les conflits, l’insécurité, les institutions faibles et l’accès limité à la justice portent atteinte au développement durable.

Pourquoi ? En 2018, plus de 70 millions de personnes ont fui la guerre, les persécutions et les conflits ; ce nombre de réfugiés est le plus élevé depuis la création, il y a 70 ans, du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Cela impact même les enfants :  à l’échelle mondiale, un quart des enfants de moins de cinq ans n’ont jamais été enregistrés à la naissance, ils ne disposent d’aucune preuve d’identité juridique leur permettant de protéger leurs droits et de garantir l’accès universel aux services sociaux.

Objectif n°17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs

La grande ambition des ODD s’articule autour d’une coopération et de partenariats mondiaux solides. Ces partenariats construits sur des principes et des valeurs, une vision commune et des objectifs communs qui placent les peuples et la planète au centre, sont nécessaires au niveau mondial, régional, national et local.

En raison de la pandémie de COVID-19, l’économie mondiale devrait connaître une forte contraction de 3% en 2020, sa pire récession depuis la Grande dépression.

Une coopération internationale forte est plus que jamais nécessaire pour garantir à tous les pays les moyens de se remettre de la pandémie, de reconstruire mieux et d’atteindre les objectifs de développement durable.

Sources

One thought to “Les ODD”

  • Un commentateur WordPress

    Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour débuter avec la modération, la modification et la suppression de commentaires, veuillez visiter l’écran des Commentaires dans le Tableau de bord.
    Les avatars des personnes qui commentent arrivent depuis Gravatar.

Comments are closed.